Communiqué de presse

Liens connexes (P17H0011)

Le BST publie son rapport d’enquête sur les dommages causés par des tiers à un pipeline de pétrole brut à Sherwood Park (Alberta), en février 2017

Gatineau (Québec), le 23 juillet 2018 — Dans son rapport d’enquête (P17H0011) publié aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) conclut que c’est notamment en raison de l’absence de mesures sur le chantier pour confirmer l’emplacement exact de pipelines souterrains sur le tracé d’un nouveau forage horizontal qu’un pipeline d’Enbridge a été heurté et percé à Sherwood Park (Alberta). Il n’y a pas eu de blessés.

Le 17 février 2017, on installait un pipeline de 20 pouces de Grand Rapids Pipeline GP Ltd (GRP Ltd.) au moyen d'une technique de forage directionnel horizontal dans un secteur où se trouvaient déjà d'autres pipelines. Au cours de l'installation, la canalisation 2 de 24 pouces exploitée par Enbridge Pipelines Inc. (Enbridge) a été heurtée et percée pendant le forage. Il y a eu un déversement d'environ 1000 m3 de condensat de pétrole brut. La plus grande partie du produit répandu a été récupérée. L'Office national de l'énergie continue de surveiller la remise en état du site et d'assurer la supervision environnementale.

L'enquête a permis de déterminer que le forage directionnel horizontal a été réalisé sans confirmation préalable, par des mesures sur le chantier, de l'emplacement et de la profondeur de couverture exacts de la canalisation 2 au croisement du pipeline de GRP Ltd. On a plutôt utilisé des mesures réalisées sur un pipeline adjacent; or, ces mesures étaient mises en évidence dans la documentation du projet pour indiquer que la vérification sur le terrain n'avait pas été faite. Cette méthode n'était pas la procédure habituelle de Ledcor Pipeline Limited (Ledcor), l'entrepreneur en construction, pour signaler une déviation. De plus, une liste de vérification de remuement du sol remplie au début du quart indiquait à tort que les profondeurs de tous les pipelines à croiser avaient été vérifiées visuellement. Par conséquent, on n'a pas saisi l'occasion de mieux évaluer le tracé de forage.

À la suite de l'événement, Enbridge a entrepris un examen des communications internes qui avait notamment pour but de clarifier et d'harmoniser la terminologie technique des croisements de pipelines. GRP Ltd. a amélioré ses listes de vérification et ses procédures de remuement du sol et de croisement de pipelines, et a communiqué des directives plus précises à ses employés. Ledcor a amélioré ses procédures sur le croisement de pipelines.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca