Plan stratégique du Bureau de la sécurité des transports du Canada de 2016-2017 à 2020-2021

Consulter le document en PDF

Il faut un lecteur de PDF pour lire cette version. Détails dans notre page d'aide.

Bâtir un avenir plus sûr pour les Canadiens et les Canadiennes

Introduction

En 2015, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a célébré son 25e anniversaire. Depuis sa création en 1990, le BST a fait enquête sur des milliers d’accidents de transport dans le seul but d’améliorer la sécurité des transports. Nous y sommes parvenus en relevant les leçons apprises en matière de risques et de sécurité et en les transmettant au grand public et aux intervenants qui peuvent avoir une incidence sur les changements. Nous avons de quoi être fiers de nos réussites passées; bon nombre d’entre elles ont contribué à faire changer les pratiques d’exploitation, le matériel employé, de même que les lois et les règlements qui régissent l’industrie du transport au Canada et ailleurs dans le monde. Cela dit, ce jalon fournit également l’occasion de faire le bilan et de réfléchir aux défis que nous aurons à relever au cours des prochaines années. Il s’agit d’une occasion de nous appuyer sur notre riche tradition de réussite et de la mettre à profit pour construire un avenir encore meilleur.

Si l’on se tourne vers l’avenir en prenant un certain recul, il est clair que le monde a évolué au cours des 25 dernières années. L’industrie des transports a également connu des changements considérables, tout comme les attentes des Canadiens et des Canadiennes. Il est donc important pour le BST d’analyser tous ces changements et de s’adapter à la nouvelle réalité. Le présent Plan stratégique vise à assurer que le BST continue à s’acquitter de son mandat de façon pertinente et efficace. Il s’agit d’un plan qui permettra au BST de s’adapter et de croître afin de mieux réaliser son mandat de promouvoir la sécurité des transports.

Le Plan stratégique du BST de 2016-2017 à 2020-2021 trace la voie vers les résultats que nous visons collectivement. Il nous permettra de canaliser notre attention et nos énergies dans une même direction en déterminant les priorités sur lesquelles nous ciblerons nos efforts. Il met en évidence les valeurs qui nous guideront dans la réalisation de nos travaux et dans la gestion de notre organisme, en plus de nous fournir des balises qui permettront d’évaluer notre succès. Ce Plan stratégique constitue également un précieux outil de communication pour informer les Canadiens et les Canadiennes de nos objectifs et de la façon dont nous envisageons procéder pour les atteindre.

Notre mandat

Le BST joue un rôle crucial au sein du réseau des transports canadien. Notre mandat assure aux Canadiens et aux Canadiennes qu’une organisation se charge de promouvoir la sécurité des transports :

  • en procédant à des enquêtes indépendantes, y compris des enquêtes publiques au besoin, sur des événements de transport choisis, afin d’en dégager les causes et les facteurs contributifs;
  • en constatant les lacunes sur le plan de la sécurité mises en évidence par de tels événements;
  • en faisant des recommandations afin d’éliminer ou de réduire ces lacunes; et
  • en publiant des rapports rendant compte de nos enquêtes et présentant les conclusions que l’on en tire.

Notre mission

Notre mission affirme officiellement la raison d’être du BST. Cette mission permet ainsi à notre organisation de se démarquer de toutes les autres.

Nous menons des enquêtes indépendantes sur la sécurité et rendons compte des risques liés au réseau des transports.

Notre vision

Notre vision énonce ce que nous aspirons à devenir. Elle précise un idéal que nous croyons pouvoir atteindre au cours des cinq prochaines années.

Être une organisation moderne de calibre mondial capable d’évoluer et de s’adapter tout en s’efforçant de promouvoir des changements qui améliorent la sécurité des transports.

Notre résultat stratégique

Notre résultat stratégique visé correspond aux avantages à long terme et durables que tireront les Canadiens et Canadiennes de notre mandat et de notre vision. Ce résultat stratégique représente les changements que nous entendons engendrer dans notre sphère d’influence pour le bien de la population canadienne.

Des enquêtes indépendantes sur les événements de transport contribuent à rendre le réseau des transports plus sécuritaire.

Nos valeurs

En tant que fonctionnaires fédéraux, nous sommes guidés par les valeurs durables de la fonction publique, notamment le respect de la démocratie, le respect envers les personnes, l’intégrité, l’intendance et l’excellence. De plus, en tant qu’employés du BST, nous accordons une attention particulière à nos propres valeurs fondamentales, essentielles dans l’accomplissement de notre mandat.

Respect

Nous veillons à traiter avec égard, courtoisie, discrétion et équité toutes les personnes et organisations.

Ouverture

Nous partageonset échangeons de façon active des renseignements pour améliorer la sécurité des transports.

Sécurité

Nous maintenons une culture de la sécurité positive et proactive et nous en faisons la promotion.

Intégrité

Nos actions et nos décisions sont guidées par des principes d’honnêteté, d’impartialité, de justesse et de responsabilité.

Excellence

Nous maintenons une équipe professionnelle compétente et hautement spécialisée, grâce au leadership, à l’innovation et à notre engagement d’améliorer continuellement la qualité de nos produits et services.

Nos objectifs stratégiques

Au cours des cinq prochaines années, le BST s’efforcera de devenir une organisation moderne de calibre mondial capable d’évoluer et de s’adapter avec efficacité tout en s’efforçant de promouvoir des changements qui améliorent la sécurité des transports. Nous réaliserons cette vision en axant nos efforts sur quatre objectifs stratégiques : servir, améliorer, moderniser et actualiser. Cette démarche en quatre volets offre un cadre précis pour guider nos investissements et nos activités au cours des cinq prochaines années. Alors que nous continuons à faire enquête sur des événements en vue d’améliorer la sécurité des transports, nous déploierons des efforts afin d’adapter l’organisation, y compris la façon dont elle mène ses activités, pour s’assurer qu’elle puisse continuer à s’acquitter de son mandat avec pertinence et efficacité dans le futur.

1 - Servir

Nous continuerons de servir les Canadiens et les Canadiennes en menant des enquêtes approfondies et des études sur la sécurité, en relevant les risques, en transmettant les leçons apprises, en communiquant ouvertement nos renseignements et en faisant la promotion de changements qui permettent d’améliorer la sécurité des transports.

Pour ce faire, nous mettrons en œuvre quatre stratégies :

A. Assurer la rapidité et la qualité des enquêtes et des communications en matière de sécurité

Nous mettrons en œuvre une solide méthodologie de gestion de projets pour l’ensemble de nos enquêtes. Nous augmenterons le nombre de mises à jour factuelles dans le cadre de ces enquêtes. Nous améliorerons la qualité et la rapidité de nos rapports d’enquêtes. Nous mettrons sur pied un système de suivi pour l’ensemble des communications en matière de sécurité. Nous mettrons en œuvre un système de déclaration du temps pour aider à la gestion de nos ressources humaines.

B. Participer à l’initiative du gouvernement ouvert

Nous continuerons à améliorer la gestion de nos renseignements. Nous améliorerons la qualité des données des renseignements contenus dans nos bases de données modales sur les événements. Nous mettrons un plus grand nombre de renseignements et de données à la disposition du public au moyen de notre site Web et du portail de données ouvertes. Nous indiquerons clairement les renseignements que nous ne pouvons pas rendre accessibles au public, et expliquerons pourquoi il en est ainsi.

C. Raffiner nos produits de communication

Nous mettrons en œuvre des stratégies d’évaluation pour permettre à nos auditoires cibles de fournir des commentaires au sujet de nos produits de communication. Nous examinerons et ajusterons nos produits de communication en fonction des commentaires reçus. Nous continuerons à examiner et à améliorer notre stratégie de sensibilisation afin d’influencer les principaux agents de changement qui sont en position de prendre ou promouvoir des mesures de sécurité.

D. Mobiliser nos intervenants

Nous continuerons à solliciter la rétroaction de nos intervenants. Nous mobiliserons les intervenants dans le cadre de discussions sur des principaux enjeux de sécurité. Nous mobiliserons les intervenants par rapport à des études sur la sécurité. Nous veillerons au renouvellement ponctuel de nos protocoles d’entente avec d’autres gouvernements, ministères ou agences. Nous examinerons d’autres possibilités de collaborer avec les intervenants clés, tout en préservant notre indépendance.

2 - Améliorer

Nous améliorerons nos principaux processus et produits opérationnels pour veiller au maintien de leur pertinence, de leur efficience et de leur efficacité dans un monde en constante évolution.

Pour ce faire, nous adopterons les deux stratégies suivantes :

A. Réviser nos politiques, procédures et outils d’enquête

Nous mettrons en œuvre notre nouvelle Politique de classification des événements. Nous examinerons toutes les politiques et les directives actuelles du Bureau et les mettrons à jour, le cas échéant. Nous relèverons d’autres domaines pour lesquels des directives du Bureau sont nécessaires, et élaborerons des politiques pour approbation du Bureau. Nous mettrons en œuvre de nouveaux processus afin d’automatiser la saisie de données sur les événements. Nous établirons et mettrons en œuvre des processus d’enquête uniques et adaptés, ainsi que des échéanciers pour chaque classe d’événements. Nous examinerons et améliorerons notre méthodologie d’analyse de sécurité et nos outils de travail. Nous accélérerons l’examen et la mise à jour de notre Manuel d’enquêtes.

B. Réviser nos rapports d’enquête

Nous communiquerons publiquement des renseignements sur tous les événements signalés. Nous établirons et mettrons en œuvre des rapports d’enquête différents et adaptés pour chaque classe d’événements. Nous examinerons des moyens d’accroître la distribution et la portée de nos rapports d’enquête. Nous examinerons toutes les formes de communications sur la sécurité et apporterons des ajustements, le cas échéant.

3 - Moderniser

Nous moderniserons notre milieu de travail pour nous assurer d’avoir les meilleures personnes et que ces dernières travaillent en équipe, d’utiliser des technologies modernes de façon intelligente et de réaliser les meilleurs résultats possible au moyen de processus, de structures et de systèmes efficaces, interreliés et agiles.

Pour ce faire, nous mettrons en œuvre quatre stratégies :

A. Devenir une organisation apprenante

Nous améliorerons les communications internes au sein de l’organisation. Nous créerons des possibilités afin d’accroître la consultation et la participation des employés dans les processus de prise de décision. Nous développerons et mettrons en place des plans de relève pour tous les postes de gestion. Nous accroîtrons nos investissements dans l’apprentissage et le perfectionnement des employés pour garantir le maintien d’une main-d’œuvre qualifiée. Nous développerons et mettrons en œuvre un programme multimodal de formation de base pour les enquêteurs. Nous mettrons en œuvre des processus d’évaluation structurés pour les enquêtes, ainsi que pour les projets du Plan d’activités. Nous ferons la promotion de l’apprentissage fondé sur l’expérience collective par l’échange de pratiques exemplaires et de leçons apprises au sein et à l’extérieur de l’organisation.

B. Tirer parti de la technologie

Nous nous assurerons d’utiliser pleinement et efficacement les outils et les systèmes disponibles. Nous gérerons tous nos dossiers de renseignements de façon électronique. Le cas échéant, nous utiliserons les outils et les systèmes partagés à l’échelle du gouvernement. Nous inviterons les employés à examiner et à mettre à l’essai de nouveaux outils et de nouvelles technologies et applications. Le cas échéant, nous acquerrons et mettrons en place ces nouveaux outils, nouvelles technologies, nouveaux systèmes et nouvelles applications pour faciliter notre travail et améliorer l’efficacité. Nous éliminerons, remplacerons ou mettrons à jour les équipements, les systèmes et les applications désuètes.

C. Simplifier les politiques et les processus ministériels

Le cas échéant, nous adopterons et mettrons en œuvre les processus communs et les services partagés du gouvernement du Canada. Nous examinerons et mettrons à jour nos politiques et nos procédures ministérielles au moyen d’une approche fondée sur le risque afin de réduire le fardeau administratif, lorsque possible. Nous mobiliserons et consulterons les utilisateurs finaux dans le cadre de l’examen et de la mise à jour, ou de l’élaboration, de nouveaux systèmes, formulaires, politiques et procédures.

D. Améliorer nos installations

Nous examinerons et mettrons à jour nos besoins opérationnels pour les bureaux, les laboratoires et les espaces réservés à des fins particulières. Nous réduirons la taille de nos installations où l’espace est excessif. Nous examinerons différentes options pour les installations de l’administration centrale et du laboratoire. Nous investirons dans la modernisation de nos installations afin d’offrir à nos employés un environnement de travail productif.

4 - Actualiser

Nous chercherons à mettre à jour notre cadre législatif et réglementaire afin d’assurer sa pertinence dans le contexte de la perpétuelle transformation de l’industrie et des attentes des Canadiens et des Canadiennes.

Pour ce faire, nous adopterons les trois stratégies suivantes :

A. Élaborer un plan d’action pour la mise en œuvre d’enregistreurs vidéo et de conversations à bord des locomotives

Nous collaborerons avec des intervenants clés afin de définir de façon claire les avantages pour la sécurité qu’offrent les enregistreurs vidéo et de conversations à bord des locomotives. Nous travaillerons avec Transports Canada pour trouver des solutions possibles et établir un plan d’action. Nous évaluerons les incidences de ce plan d’action sur les autres modes de transport. Nous donnerons des conseils au gouvernement sur la façon de progresser.

B. Faire des ajustements au Règlement du BST

Nous effectuerons une analyse détaillée de la loi habilitante du BST. Nous identifierons des modifications possibles. Nous élaborerons une proposition détaillée afin de mettre à jour la Loi sur le BCEATST et présenterons cette dernière au gouvernement.

C. Examiner et mettre à jour la Loi sur le BCEATST

Nous effectuerons une analyse détaillée de la loi habilitante du BST. Nous identifierons des modifications possibles. Nous élaborerons une proposition détaillée afin de mettre à jour la Loi sur le BCEATST et présenterons cette dernière au gouvernement.

Réalisation du plan

Le présent Plan stratégique établit les objectifs pour la période de 2016-2017 à 2020-2021, et il précise les stratégies globales que nous mettrons en œuvre pour atteindre les objectifs en question. Nous aurons recours à ce plan afin de définir annuellement nos priorités et nos plans de travail. La haute direction s’entendra sur certaines activités précises qui seront décrites en détail dans le Plan d’activités annuel. Chaque année, des ressources seront également attribuées à des projets particuliers. La passion, l’engagement et le travail d’équipe de tous nos employés et des membres du Bureau permettront d’atteindre la vision que nous partageons tous.

Mesurer notre succès

On évaluera le succès du Plan stratégique à partir de l’ampleur de la transformation qui aura lieu. Essentiellement, nous devrions être en mesure de constater un changement positif à l’interne et à l’externe. Notre organisation devrait être un milieu de travail vivant, moderne et motivant, où la mobilisation des employés est importante. Nos produits et services devraient s’avérer des outils efficaces qui incitent les agents de changement à mettre en œuvre rapidement des mesures pour réduire les risques associés à la sécurité du réseau des transports.

Nous définirons chaque année des projets et des activités prioritaires à court terme dans le Rapport sur les plans et les priorités ainsi que dans le Plan d’activités. Nous évaluerons les résultats en fonction des produits livrables et des étapes de projets particuliers. Les résultats seront présentés dans le Rapport annuel au Parlement et dans le Rapport ministériel sur le rendement du BST.

Nous continuerons d’utiliser notre cadre exhaustif de gestion du rendement pour faire le suivi des résultats et pour mesurer la réussite de l’organisation en ce qui a trait à la réalisation de sa vision stratégique. Les renseignements sur le rendement seront recueillis auprès de diverses sources internes ainsi que par l’entremise de mécanismes structurés ou non permettant d’obtenir les commentaires des employés et des intervenants externes. Ces renseignements seront d’ordre quantitatif et qualitatif. Les résultats à court et à long terme seront mesurés, et l’on en rendra compte annuellement dans le Rapport annuel au Parlement et dans le Rapport ministériel sur le rendement du BST.