Enquête sur la sécurité du transport aérien A20O0053

Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 18 novembre 2020.

Table des matières

Collision en vol

Champion 7GCB, C-FPTR
Immatriculation privée
et
Cessna 172M, C-GEDC
Immatriculation privée
Aérodrome municipal d'Arnprior/South Renfrew (Ontario), 12 NM ENE

Voir le rapport final

L'événement

Le , un avion Cessna 172M sous immatriculation privée a quitté l’aéroport d’Arnprior (CNP3), (Ontario), avec le pilote et trois passagers à bord, pour un vol de jour en zone locale selon les règles de vol à vue (VFR). Le même jour, un Champion 7GCB sous immatriculation privé, équipé de flotteurs, a quitté le lac Golden (Ontario) pour un vol VFR de jour vers le lac Constance (Ontario), avec le pilote seul à bord.

Les deux avions volaient le long de la rive ontarienne de la rivière des Outaouais, à environ 1500 pieds au-dessus du niveau de la mer et sont entrés en collision à 1447 HAE alors qu’ils survolaient la rivière près de la baie Buckham’s, à environ 12 milles marins ENE de CNP3.

Le Champion a subi des dommages à la queue, est entré dans une spirale descendante à gauche, a percuté le plan d’eau et a capoté. Le pilote est sorti de l’avion et a été secouru par des plaisanciers qui se trouvaient à proximité. Le pilote a été légèrement blessé. La radiobalise de repérage d’urgence s’est activée. Il n’y a pas eu d’incendie.

Le Cessna a subi des dommages à l’hélice, au carénage de la roue avant et au capot moteur. Son pilote a survolé le lieu de l’écrasement jusqu’à ce que l’autre pilote ait été secouru, puis est retourné à CNP3 sans autre incident.


Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2020-11-18

Rapport d’enquête : collision en vol entre deux petits avions survenue à Constance Bay (Ontario) en juin 2020
Lire le communiqué de presse

Avis de déploiement

2020-06-15

Le BST envoie une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’une collision en vol près de Constance Bay (Ontario)

Gatineau (Québec), le 15 juin 2020 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’une collision en vol entre deux petits aéronefs survenue hier au-dessus de la rivière des Outaouais, près de Constance Bay (Ontario). Le BST ira recueillir des informations et évaluer l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région




Enquêteur désigné

Photo de Glen Whitney

Glen Whitney s'est joint au BST en juin 2008 à titre d'enquêteur/spécialiste des opérations pour la Direction des enquêtes (Air) à l'administration centrale de Gatineau, au Québec. Il possède plus de 26 ans d'expérience en aviation civile et a accumulé plus de 14 000 heures de vol.

Avant de faire partie du BST, il a fait des vols en hydravion et des vols réguliers avec une entreprise de transport aérien régional et il a mené des opérations dans le Nord et sur pistes en gravier. Il a également participé à la formation et au contrôle des équipages, en plus d'être le chef des enquêtes sur les accidents de l'entreprise de transport aérien régional.


Catégorie de l’enquête

Cette enquête est une enquête de catégorie 4. Ces enquêtes ont une portée limitée et, bien que leur rapport final puisse contenir une analyse succincte, il ne contient ni de faits établis ni de recommandations. Les enquêtes de catégorie 4 se concluent généralement en 220 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: