Communiqué

Liens connexes (A19W0105)

La prise de décision du pilote dans de mauvaises conditions météorologiques a contribué à l’accident mortel d’impact snas perte de controle près de Mayo (Yukon)

Edmonton (Alberta), le 29 juillet 2020 — Dans son rapport d’enquête (A19W0105) publié aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports (BST) a établi que la prise de décision du pilote était un facteur dans un accident mortel d’impact sans perte de contrôle qui a eu lieu en 2019 près de Mayo, au Yukon.

Le 6 août 2019, un Cessna 208B Grand Caravan exploité par Alkan Air Ltd. effectuait un vol selon les règles de vol à vue (VFR) de la bande d’atterrissage de Rau (Yukon) à destination de l’aéroport de Mayo (Yukon), avec un pilote et un passager à bord. En route, l’aéronef est entré dans une zone de faible visibilité et de plafond bas. L’aéronef a quitté l’itinéraire prévu, a viré pour entrer dans un canyon fermé (alors qu’il avait un accès unidirectionnel aux parois abruptes) et a percuté le relief ascendant, blessant mortellement le pilote et le passager. L’aéronef a été détruit et un incendie s’est brièvement déclaré après l’écrasement.

L’enquête a établi que la décision du pilote d’effectuer un vol à basse altitude dans de mauvaises conditions météorologiques en terrain montagneux avait été influencée par plusieurs facteurs. Le pilote avait récemment effectué un vol le long de la même route, dans des conditions météorologiques semblables. La route avait un caractère familier, ce qui a aurait affecté la prise de décision du pilote et qui l’a probablement mené à ne pas envisager un itinéraire de rechange pour éviter les mauvaises conditions météorologiques.

La vitesse élevée à une basse altitude et une faible visibilité ont réduit la possibilité pour le pilote de prendre d’autres mesures pour éviter de percuter le relief. Dans le canyon fermé, le sol du canyon s’élevait brusquement sur moins d’un mille marin et la faible visibilité a empêché le pilote de détecter cette augmentation et de prendre les mesures suffisantes pour éviter l’impact. De plus, les alarmes sonores du système d’avertissement et d’alarme d’impact de l’aéronef n’ont pas suffi à avertir le pilote de la présence d’un terrain ascendant, puisque le pilote avait déjà entendu plusieurs alarmes semblables au cours des minutes de vol précédent l’impact, ou les avait mises en sourdine.

À la suite de l’événement, Alkan Air Ltd. a apporté des modifications à l’exploitation des Caravan, y compris l’obligation d’avoir un second membre d’équipage pour les commandants de Cessna 208B Grand Caravan qui comptent moins de 2000 heures de vol ainsi que l’obligation que tous les nouveaux commandants de Grand Caravan s’acquittent des fonctions de second membre d’équipage pendant une saison. L’entreprise a également apporté des modifications à son plan d’intervention d’urgence.

Consultez la page de l’enquête pour obtenir plus d’information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :