Language selection

Communiqué

Liens connexes (M19P0057)

Collision au port de Vancouver : des lacunes relatives à la conscience situationnelle et aux communications ont joué un rôle déterminant

Richmond (Colombie-Britannique), le 15 juillet 2021 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d’enquête (M19P0057) sur la collision survenue en 2019 entre le vraquier ancré Pan Acacia et le vraquier Caravos Harmony dans le port de Vancouver (Colombie-Britannique).

Le 17 mars 2019, le vraquier Caravos Harmony, sous la conduite d’un pilote et avec 22 personnes à bord, se dirigeait vers la zone de mouillage D dans le port de Vancouver (Colombie-Britannique) lorsqu’il a heurté le vraquier ancré Pan Acacia. Les deux navires ont été endommagés. Aucune pollution ou blessure n’a été signalée.

L’enquête a permis de déterminer que lorsque le Caravos Harmony est entré dans le passage First, le fort courant et les remous ont fait dévier le navire sur bâbord. Le pilote a donné l’ordre de barre en avant toute et sur tribord pour tenter de corriger le cap du navire, mais les ordres aux machines se sont avérées inefficaces et le navire a continué de dévier sur bâbord. Le pilote a ensuite donné l’ordre de mouiller l’ancre tribord pour que le navire pivote de ce côté. Cependant, aucune ancre n’était prête à être mouillée comme le demandait le pilote; de plus, l’ancre tribord était coincée et ne pouvait pas être utilisée. Puisque seule l’ancre bâbord pouvait être utilisée, et comme le capitaine avait une compréhension différente de la situation de celle du pilote, le capitaine a donné l’ordre de mouiller l’ancre bâbord dans le but d’arrêter le navire, mais le navire a dévié davantage sur bâbord. Peu de temps après, le Caravos Harmony est entré en collision avec le Pan Acacia.

Le 17 mars 2019, le vraquier Caravos Harmony, sous la conduite d’un pilote et avec 22 personnes à bord, se dirigeait vers la zone de mouillage D dans le port de Vancouver (Colombie-Britannique) lorsqu’il a heurté le vraquier ancré Pan Acacia. Les deux navires ont été endommagés. Aucune pollution ou blessure n’a été signalée.

L’enquête a également démontré que des ruptures de communication ont eu une incidence sur la conscience situationnelle de l’équipe et ont donné lieu à des compréhensions différentes des circonstances émergentes. Durant l’événement, le pilote et l’équipe à la passerelle n’ont pas échangé les renseignements essentiels qui leur auraient permis de parvenir à une compréhension commune et exacte de la situation, ce qui a nui à la coordination rapide et efficace des mesures à prendre pour manœuvrer le navire de façon sécuritaire et éviter la collision.

Le 17 mars 2019, le vraquier Caravos Harmony, sous la conduite d’un pilote et avec 22 personnes à bord, se dirigeait vers la zone de mouillage D dans le port de Vancouver (Colombie-Britannique) lorsqu’il a heurté le vraquier ancré Pan Acacia. Les deux navires ont été endommagés. Aucune pollution ou blessure n’a été signalée.

De plus, il a été établi que, si la familiarisation avec les machines et l’équipement essentiels du navire n’est pas efficace et si les manuels d’instruction nécessaires ainsi que les procédures et la formation propres au navire ne sont pas fournis, les membres d’équipage n’auront pas nécessairement les compétences pour bien utiliser l’équipement, ce qui augmente le risque d’accident ou de blessure.

Le 17 mars 2019, le vraquier Caravos Harmony, sous la conduite d’un pilote et avec 22 personnes à bord, se dirigeait vers la zone de mouillage D dans le port de Vancouver (Colombie-Britannique) lorsqu’il a heurté le vraquier ancré Pan Acacia. Les deux navires ont été endommagés. Aucune pollution ou blessure n’a été signalée.

Après l’événement, le gestionnaire du navire a pris plusieurs mesures, y compris une évaluation du rendement de l’équipage et des agents de recrutement d’équipage. Les agents de recrutement d’équipage ont été remplacés au moment de l’événement par une nouvelle agence entièrement certifiée. De plus, on a demandé à ce que les officiers supérieurs reçoivent davantage de formation et assistent à une séance de familiarisation supplémentaire avant de monter à bord. L’Administration de pilotage du Pacifique (APP) et British Columbia Coast Pilots Ltd. ont effectué une évaluation des risques liés aux vraquiers chargés qui entrent dans le port de Vancouver par une forte marée montante et ont mis en place des mesures supplémentaires pour atténuer le risque qu’un incident similaire se produise. En outre, l’Administration portuaire Vancouver Fraser a modifié ses règles concernant le ravitaillement des navires à la baie English. Depuis juillet 2020, le ravitaillement des navires peut se faire dans la baie English, ce qui réduit le nombre de vraquiers chargés entrants qui transitent par la zone de contrôle du trafic (TCZ-1) du passage First.

Le 17 mars 2019, le vraquier Caravos Harmony, sous la conduite d’un pilote et avec 22 personnes à bord, se dirigeait vers la zone de mouillage D dans le port de Vancouver (Colombie-Britannique) lorsqu’il a heurté le vraquier ancré Pan Acacia. Les deux navires ont été endommagés. Aucune pollution ou blessure n’a été signalée.

Voir la page d’enquête pour plus d’information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca